Avis sur l’assurance prêt immobilier MAIF

La MAIF, qui se présente comme un assureur militant, n’est pas tout à fait une compagnie d’assurance comme les autres. Fondée en 1934 par un groupe d’instituteurs qui souhaitaient éviter les grandes compagnies d’assurance, c’est aujourd’hui un assureur sur lequel il faut compter. On trouve d’ailleurs pas moins de 2 millions de sociétaires et des contrats d’assurance dans tous les secteurs, auto, immobilier, prévoyance, et également emprunteur. On vous dit tout ce qu’il faut savoir sur ce dernier.

avis maif assurance emprunteur

Les garanties de l’assurance prêt immobilier de la MAIF

Les garanties proposées par la MAIF pour son contrat d’assurance prêt immobilier sont plutôt banales et pourront remplacer sans problème le contrat souscrit chez votre banquier. Voici donc les points clés qui sont indispensables :

La garantie décès fonctionne comme chez tous les concurrents en prestation forfaitaire et la banque recevra le remboursement du capital dû restant. Les exclusions décès sont eu nombreuses, avec une perte de couverture en cas de suicide lors des 12 premiers mois du contrat, les guerres, ou encore certains risques aériens. En revanche, pour les expatriés en dehors de la zone euro, la garantie décès perd toute sa valeur étant donné que la couverture expire au bout de 3 mois à l’étranger.

Pour les ITT et les IPT, c’est toujours une prestation forfaitaire qui est proposée. On trouve une franchise de 90 jours, et il n’y a pas de possibilité de rachat possible. C’est le seul délai de franchise disponible. Les affections disco-vertébrales et les affections psychologiques sont couvertes sans avoir besoin d’être hospitalisé, ou sans option supplémentaire comme c’est le cas à la MACIF ou à la MAAF. On apprécie également que l’invalidité soit déterminée à partir de 50 % et pas à 66 % comme chez de nombreux assureurs concurrents.

Concernant la garantie chômage, elle est vraiment très sécurisante puisqu’elle permet un remboursement de 100 % de l’échéance de prêt avec toutefois toujours le même délai de franchise de 90 jours. On bénéficie d’une couverture de 48 mois sur toute la durée du contrat ce qui est plutôt très bien et le licenciement pour faute grave est couvert. Finalement seule la rupture conventionnelle et le licenciement pour faute lourde ne permettront pas l’activation de la garantie.

Le taux de l’assurance prêt immobilier à la MAIF

Le taux de l’assurance emprunteur proposé à la MAIF va bien évidemment varier d’un assuré à l’autre, selon son âge et le profil. Très souvent, les tarifs seront compétitifs avec des taux relativement bas. Généralement, selon l’âge de l’assuré ainsi que son état de santé, le taux sera variable entre 0,10 % et 0,70 %.

Bien sûr les options supplémentaires, comme la garantie chômage ou la nécessité de s’assurer pour un sport à risque, feront forcément monter le taux. Dans certains cas, la MAIF ne se montrera pas aussi attractive que d’autres compagnies, mais généralement, c’est un acteur de l’assurance sur lequel on peut s’appuyer pour obtenir des tarifs compétitifs.

Adhésion à l’assurance emprunteur de la MAIF

La MAIF n’est pas une banque, et très souvent on se tournera vers eux pour remplacer un contrat d’assurance prêt déjà en cours chez notre banquier. C’est une très bonne idée qui va très souvent permettre de faire des économies. En effet, une délégation d’assurance est presque toujours plus intéressante économiquement que les assurances emprunteur des établissements prêteurs.

Il faut simplement s’assurer que les garanties sont équivalentes, car le banquier n’acceptera jamais un contrat qui ne couvre pas aussi bien ses arrières que celui qu’il avait mis en place. Pas de panique toutefois, les conseillers de la MAIF connaissent leur travail, et chercheront toujours à offrir un contrat en mesure d’être accepté par l’établissement bancaire à l’origine du prêt.

Comme partout ailleurs, il faut répondre à un questionnaire de santé et remplir la demande de souscription du nouveau contrat. Selon l’âge du demandeur, les documents et les questions seront plus ou moins nombreux. Il peut être parfois demandé de passer certains examens physiques et médicaux afin de compléter le dossier. Selon l’état de santé, la MAIF est libre d’appliquer ou non une surprime.

Notre avis sur l’assurance prêt immobilier MAIF

Il n’y a réellement que peu de reproches à faire au contrat d’assurance emprunteur de la MAIF. Mis à part le délai de franchise de 90 jours qui ne peut pas être modifié, tout le reste est attractif et rassurant pour l’assuré. C’est surtout une compagnie d’assurance qui offre des taux compétitifs à ses clients avec une couverture de très bonne qualité.

Peu de raisons donc pour ne pas se laisser tenter. À moins de passer beaucoup de temps à l’étranger, l’assurance prêt immobilier de la MAIF s’avère être une solution très pertinente. Effectuer une demande devis ne coûte rien, et ça peut vous rapporter gros ! N’hésitez pas !