Assurance prêt immobilier : Comparatif, Guide et Conseils

Lorsqu’on souscrit à un crédit immobilier, on est dans l’obligation d’assurer correctement le prêt afin d’obtenir l’aval du banquier et donc le capital nécessaire à l’acquisition du bien. Si autrefois l’assurance emprunteur était imposée par le banquier, nous avons aujourd’hui le choix de nous tourner vers des assureurs proposant des prix plus intéressants. Sur cette page, je vous indique tout ce que vous devez savoir sur l’assurance prêt immobilier.

choisir assurance immobilier

Qu’est-ce qu’une assurance prêt immobilier ? 

Il s’agit tout simplement d’un moyen de couvrir l’emprunteur, mais également la banque contre une impossibilité pour le premier de rembourser le second. Le prêt immobilier est un engagement sur le très long terme, et malgré toute la bonne volonté du monde, il sera parfois impossible de rembourser le crédit. Dans certaines conditions, c’est alors l’assurance qui prendra le relais, afin que les mensualités continuent d’être versées.

Ainsi l’assurance prêt immobilier couvre plusieurs cas bien particuliers que sont le décès et l’invalidité ou l’incapacité de travail. On trouve cependant des exclusions, et dans certains cas les garanties ne fonctionnent pas. Par exemple, très peu d’assureurs rembourseront la banque après un suicide de l’emprunteur ou bien un décès lors de la pratique d’un sport à risque. Idem pour l’invalidité, l’assuré est couvert dans les limites du contrat.

Comment choisir une assurance prêt immobilier ? 

Il faudra s’appuyer sur plusieurs critères afin de choisir au mieux votre contrat d’assurance emprunteur. Pour cela, et depuis octobre 2015, le banquier doit vous remettre une fiche standardisée d’information. Cette dernière comprend absolument toutes les informations nécessaires qui nous permettront d’obtenir un contrat adéquat aux exigences du banquier.

On trouve donc toutes les garanties requises pour couvrir aussi bien la banque que l’assuré, mais également le taux ainsi que le coût total de l’assurance proposé par le banquier. C’est donc une base pour nous permettre de faire des comparaisons. C’est donc ce document qui nous permet de chercher une assurance qui offre les garanties suffisantes pour une bonne couverture, à un tarif plus bas que celui du banquier.

On peut décider de chercher un contrat d’assurance prêt immobilier au moment de la souscription du prêt. Toutefois, ce n’est pas toujours une période où on dispose de beaucoup de temps, et dans ce cas il est préférable d’accepter l’offre du banquier. Finalement le coût total de cette assurance aura peu d’importance, puisqu’il est ensuite possible de changer de contrat tout au long de la première année. Si la première année s’écoule, alors il faudra ensuite attendre tous les ans, à la date anniversaire, pour résilier le contrat en apportant une nouvelle assurance.

Voir les meilleures offres

Quelles sont les conditions d’une assurance prêt immobilier

Comme expliqué plus haut, les conditions sont explicitement données par le banquier. C’est lui qui doit se couvrir, et c’est donc lui qui dresse la liste des conditions. Il va donc établir les garanties nécessaires pour obtenir le prêt. Généralement il ne s’agit que des garanties de base pour le décès et l’invalidité.

Toutes les autres garanties sont facultatives, et finalement plus vous ajouterez d’option et plus le banquier se réjouira. Toutes les conditions pour obtenir le prêt sont conciliées dans la fiche standardisée d’information que doit remettre obligatoirement le banquier à son client.

Le coût de l’assurance emprunteur 

Ce sera évidemment le critère le plus important pour le choix de son assurance. Le coût peut varier incroyablement d’un établissement assureur à un autre, et c’est d’autant plus vrai lorsqu’on compare l’offre originelle du banquier avec les propositions des délégations d’assurance.

Le taux doit être négocié autant que possible afin de faire baisser le coût total de l’emprunt. Il faut garder à l’esprit qu’une assurance prêt immobilier peut coûter jusqu’à un tiers du coût total de l’emprunt, et qu’il y a réellement une belle marge manœuvre pour les assureurs. Certains clients arrivent à gagner plus de 10 000€ en changeant d’assurance, pour un crédit total de 120 000 à 150 000 euros, ce n’est donc absolument pas négligeable.

Le coût d’un tel contrat varie énormément d’un profil à un autre. Les jeunes clients sont privilégiés puisqu’ils ont plus de chance de vieillir plus longtemps et donc de rembourser leur crédit sans problème. Plus on prend de l’âge, et plus le coût de notre assurance sera élevé.

taux assurance pret pas cher

Questionnaire assurance prêt 

C’est lui qui finalement va aider l’assureur pour définir le taux et donc le coût du contrat d’assurance prêt immobilier. Il s’agit avant tout d’un questionnaire de santé. On déclare ainsi notre poids et notre taille pour vérifier que l’indice corporel est normal. Quelques questions pour savoir si l’emprunteur touche une pension ou s’il est un travailleur handicapé sont également toujours posées.

Il faudra ensuite déclarer si vous êtes actuellement en affection longue durée, ou bien si vous avez déjà contracté une pathologie qui vous a empêcher de travailler pendant plusieurs mois. L’assureur veut tout simplement connaître notre état de santé, et la proportion de chance d’être atteint par une quelconque maladie ou pathologie.

Il faut aussi déclarer toutes les opérations subies lors des dix dernières années, hormis certaines chirurgies considérées comme banale, telles que l’appendicite, les dents de sagesse ou encore les amygdales.

Il faut réellement être le plus précis possible, en fournissant si nécessaire les documents des médecins vous ayant suivi. Même si le fait d’avoir un passif médical un peu lourd peu faire grimper le taux de l’assurance et donc son prix, sachez qu’en cas de fausse déclaration intentionnelle l’assureur peut réclamer la nullité du contrat et la perte des primes déjà versées. Nous ne pouvons donc que vous conseiller d’être le plus honnête possible.

Voir les meilleures offres

Loi assurance prêt immobilier 

Depuis 2015, la loi Hamon permet de changer d’assurance dés la première année de la souscription au prêt. C’est réellement une très bonne chose, puisqu’il n’est pas toujours simple de faire toute les démarches en même temps que l’achat d’un bien et toutes les contraintes ou obligations qui en découlent.

On peut donc accepter sereinement le contrat proposé par la banque, et lorsqu’on aura un peu plus de temps libre, s’atteler à la recherche d’un contrat qui fournit les mêmes garanties de couverture, mais à un taux bien plus attractif.

C’est ensuite la loi Lagarde qui entre en jeu, et il est alors possible de chercher et de changer de contrat chaque année à la date anniversaire. Là encore, c’est un bon moyen de faire fonctionner la concurrence et de gagner toujours quelques euros supplémentaires. Généralement, notre assureur s’alignera sur la nouvelle proposition ou proposera même un taux légèrement plus bas. C’est donc grâce à ces lois qu’il est possible de faire marcher la concurrence.

Qu’est-ce qu’une délégation d’assurance prêt ?

Grâce à la loi Lagarde, on peut donc choisir un autre assureur que l’établissement bancaire qui finance le prêt. C’est donc tout naturellement, que les assureurs se sont positionnés sur le marché, en proposant des délégations d’assurance qui remplace parfaitement les contrats traditionnels des banquiers.

La délégation d’assurance est finalement un contrat individuel, en comparaison avec les contrats de groupe proposés par les établissements bancaires. Ce n’est donc plus la banque qui assure, mais bien une délégation représentée par l’assureur.

La banque est en droit de refuser le contrat de délégation, si et seulement si, ce dernier ne respecte pas les garanties imposées par le banquier. Généralement, les assureurs trouvent toujours le moyen de proposer un contrat adapté qui est accepté. La délégation d’assurance est bénéfique pour tous les profils. Pour les jeunes les prix seront toujours plus intéressants, et c’est également le cas pour les personnes plus âgées ou bien pour les présentant des risques qui pourront s’assurer efficacement pour un prix souvent plus doux que celui proposé par la banque.

Finalement, la délégation d’assurance n’est rien de plus que le concurrent presque déloyal du banquier. L’assurance est son métier, et il peut donc réduire les coûts tout en proposant des contrats de très bonne facture et un niveau de couverture au moins aussi élevé, si ce n’est plus, que celui de l’établissement prêteur.

Comment souscrire à une assurance de prêt immobilier ? 

Comme vous l’avez probablement compris, le moyen le plus simple de souscrire à une assurance prêt immobilier, est d’accepter l’offre de la banque. Quoi qu’il en soit, même votre banquier vous fera obligatoirement remplir un questionnaire qui sera plus ou moins long selon votre âge. Des examens médicaux supplémentaires peuvent aussi être réclamés afin de s’assurer parfaitement du niveau de santé de l’emprunteur.

Il est bien évidemment nécessaire de remplir la demande d’adhésion inhérente au cabinet d’assurance ou au banquier dont on aura préalablement accepté la proposition. Il est évident que si on accepte l’offre d’assurance du banquier, tout ce fait très rapidement. C’est en revanche un peu plus compliqué pour une délégation d’assurance, puisqu’il faut attendre que le banquier analyse le contrat d’assurance et le valide ou non. Quoi qu’il en soit, l’adhésion n’a absolument rien de complexe, et les assureurs vous guident du début jusqu’à la fin des démarches.

Voir les meilleures offres

Résiliation d’un contrat d’assurance prêt immobilier 

Il est évidemment possible de résilier un contrat d’assurance emprunteur. Dans plusieurs cas de figure il faudra mettre un terme à ce contrat :

À la fin d’un emprunt : Bien entendu, on arrête de payer l’assurance d’un prêt lorsque ce dernier est totalement remboursé. Si l’assurance est souscrite via l’établissement bancaire prêteur alors il n’y a absolument rien à faire, et la résiliation se fera automatiquement après la dernière échéance. Pour une délégation d’assurance, il suffit simplement de soumettre la demande de résiliation en joignant une attestation qui prouve que le prêt a bien été remboursé.

Pour un remboursement anticipé : C’est à peu prés la même chose. Si la banque est aussi l’assureur, alors la résiliation sera automatique au moment du remboursement anticipé. Pour la délégation d’assurance, il sera nécessaire d’envoyer une lettre recommandée à l’assureur pour mettre un terme au contrat, avec une attestation qui prouve le remboursement anticipé du prêt. Si vous oubliez de prévenir l’assureur, et que vous le faites plus tard, peu importe le délai, l’assureur devra vous rembourser les cotisations payées en trop.

resiliation assurance pret immo

Résiliation pour changer d’assurance

On peut résilier son contrat d’assurance emprunteur tout au long de la première année. Même si on a dû signer à la hâte l’assurance proposée par le banquier, il est donc possible de résilier ce contrat immédiatement sans le moindre frai.

Les années suivantes, il faut attendre la date anniversaire pour changer et donc résilier son assurance. Attention, chez certains assureurs cette date est toujours au 31 décembre. La banque peut refuser cette demande de remplacement, si le contrat n’offre pas les mêmes garanties et donc pas le même niveau de couverture.

Pour faire la demande de remplacement, il faut toujours envoyer un courrier en recommandé avec accusé de réception. La lettre doit contenir toutes les informations de l’emprunt : le montant, le taux, la durée et également le nom des emprunteurs. Il faudra avoir souscrit à une nouvelle assurance et apporter l’attestation pour que le banquier accepte la résiliation de l’assurance précédente. Si la banque refuse finalement la nouvelle assurance, alors vous ne payerez rien pour le nouvel assureur.

 

Guide des différents assureurs 

On trouve donc deux types d’assureurs. D’un côté il y a les banquiers qui ont également une casquette d’assureur pour les prêts financiers en tous genre, mais aussi parfois pour l’automobile ou bien l’habitation. Les banques qui proposent les meilleurs contrats d’assurance prêt sont les suivants :

  • Axa
  • Le Crédit Agricole

Il y a ensuite des assureurs qui travaillent en partenariat avec des banques qui ne proposent pas toujours des contrats d’assurance prêt immobilier. Généralement ce n’est finalement qu’un sous-traitant qui s’adapte au tarif des banques et ne se montre pas toujours compétitifs. Quoi qu’il en soit, il s’agit tout de même de contrats fiables et complets. Le partenaire le plus présent est sans aucun doute la CNP.

Enfin, les délégations d’assurance trustent le haut du panier avec des offres plus complètes, sur-mesure et surtout plus attractives financièrement. C’est ici que se font les meilleures affaires, et c’est surtout ici que tous les profils d’emprunteur trouvent généralement leur bonheur. Les assureurs proposant les meilleurs contrats sont :

  • La MAIF
  • La MAAF
  • La MACIF
  • La GMF
  • La MGEN
Voir les meilleures offres